Chronocarto, organiser les données scientifiques

Développé pour et par les archéologues et les géologues de l’École Normale Supérieure (ENS-PSL), Chronocarto est maintenant ouvert à la communauté scientifique. Il supporte actuellement plusieurs projets collaboratifs en ligne de Web -SIG sous la protection d’un mot de passe. Certains projets sont déjà ouverts au public.
L’objet de ce portail est de favoriser le moissonnage des données par le développement d’une gestion multimédia, par des moteurs de recherche et par la cartographie spatiale de ces données. Il s’agit de les rendre facilement interrogeables et d’optimiser une vision simple de toute la documentation, où qu’elle soit stockée sur le net. Il renvoie donc à la fois au Web SIG Chronocarto en distinguant les projets en fonction de leurs échelles mais aussi aux bases d’où sont extraites les données ainsi qu’à des outils complémentaires mis à disposition par AOrOc (laboratoire d’Archéologie et de philologie d’Orient et d’Occident, UMR8546 CNRS-ENS-EPHE-PSL).

La version v8 de Gcserver_ chronocarto est en cours d’installation. Les principales amélorations sont :
Import général de fichiers Excel ou CSV pour créer un fichier de points : différents outils d’analyse en ligne de ce fichier et des coordonnées quelques soient leur emplacement.
- Import massif de référence web sur une carte : Support de fichier Excel géoreférencé avec des privilèges web.
- Import des données vectorielles (forme, excel, kml) directement dans une géodatabase (MySQL MariaDB avec extension MyGIS).
- Import/export des données au format geojson.
- Beta : Intégration d’un outils de visualisation 3d : 3dhop (possibilité de dépôt des données au format .nxy, .ply)
Améliorations du module d’animation 4D des cartes.
- Amélioration de l’intégration des fluw WMS (mode administrateur).

Attention , tous les sites inventoriés dans Chronocarto sont protégés par la loi